Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil > Environnement > Cyanobactéries > Accueil

haut-texte-page

 

 
phytosanitaire gestion Sage estuaire de la Loire Sage estuaire de la loire pour le sous BV erdre    
 


Les cyanobactéries

Des "algues bleues" omniprésentes
cyanobactérie sur l'erdre


Les cyanobactéries, appelées également "algues bleues", sont des micro-organismes apparus sur terre il y a 2,5 milliards d'années. S'adaptant facilement à leur environnement, elles colonisent la majorité des écosystèmes terrestres et aquatiques. Elles sont ainsi présentes sur la totalité du globe, des calottes glacières jusqu'aux forêts tropicales.

Les cyanobactéries sont des procaryotes (comme les bactéries) possédant des pigments leur permettant de faire de la photosynthèse (comme les micro-algues et les plantes aquatiques).

 

Certaines espèces de cyanobactéries se développent particulièrement bien dans les eaux peu profondes, tièdes et calmes. On les retrouve également dans les secteurs pollués par les activités humaines. Menant une existence comparable à celle des autres algues, elles peuvent former des agrégats vert olive à la surface de l'eau, appelés "fleur d'eau" ou "blooms". En séchant, elles laissent apparaître des traces bleues sur les supports d'où leur nom d'algues bleues
cyanobactrie sur l'erdre

Des cyanotoxines nocives

Certaines cyanobactéries produisent également des toxines appelées cyanotoxines, qui peuvent avoir des effets nocifs sur la santé humaine, notamment par la survenue de gastro-entérites, de troubles cutanés et de conjonctivites.

Pour l'homme, les voies d'exposition potentielles aux cyanotoxines sont les suivantes : la voie orale avec les eaux de boisson et la nourriture, l'inhalation sous forme d'aérosols, la voie intraveineuse par dialyse, et le contact avec la peau et les yeux, notamment dans les eaux de loisirs.

Des eaux analysées
cyanobactérie sur l'erdre

Dans le cadre de son action en matière de santé publique, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS), aujourd'hui l'ARS (Agence Rgionale de Santé) a lancé en 2001 un programme de suivi des eaux potables, des eaux de baignade et des lieux où se pratiquent des activités nautiques organisées, incluant la recherche de cyanobactéries et de cyanotoxines.

Aujourd'hui, ce suivi est répris par l'EDENN.

L'Erdre fait partie des plans d'eau surveillés. Tous les résultats sont publiés sur
le site de l'EDENN.

D'autre part, le Syndicat Mixte EDENN, soutenu financièrement par plusieurs partenaires (1), a lancé en automne 2002 une étude technique et scientifique sur les cyanobactéries qui a apporté des réponses sur :

D'où vient le phosphore et l'azote de l'Erdre ?
éléments de réponses

Quels sont les mécanismes d'apparitions ?
éléments de réponses

Comment les prévenir et les combattre ?
éléments de réponses

Le cabinet Setude, supervisé par une équipe de chercheurs (2), a livré ses conclusions. Une synthèse est disponible sur le site de l'EDENN. L'étude complête est consultable à l'EDENN.

Suite à cette étude, l'EDENN a mis en place un observatoire des eaux de l'Erdre dont la synthèse des résultats est consultable.

(1) Conseil Général de Loire Atlantique, Conseil Régional des Pays de la Loire, Communauté Urbaine de Nantes, Agence de l'eau et Direction Régionale de l'Environnement

(2) Agence de l'Eau, ISOMER, Université de Rennes, INRA de Thonon les Bains

Des mesures de précaution à prendre
cyanobactérie sur l'erdre
Le 6 mai 2003, le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France a adopté les seuils d'alerte (niveaux 1, 2a, 2b, 3) en fonction du nombre de cyanobactéries et de la concentration en toxine. Ces seuils d'alerte sont complétés par des mesures de précaution à prendre plus ou moins contraignantes suivant le niveau atteint. Tous les détails de cette réglementation sont sur le site de l'EDENN. Lorsque le seuil d'alerte est élevé, l'ARS installe des panneaux d'information sur le bord de la zone concernée afin de rappeler les mesures de précaution à prendre pour pratiquer en sécurité une activité nautique. D'autre part, les conditions de navigabilité sont disponibles au niveau des capitaineries, des mairies et des bases nautiques,

ainsi que sur le site de l'EDENN dans le chapitre navigation.

 

encart-info

Voir les analyses de l'année en cours :

lien vers les analyses cyanobacteire sur l'erdre
encart info

 

encart-info

Voir la synthèse de l'observatoire de l'Erdre

lien vers les analyses cyanobacteire sur l'erdre
encart info

 

bas-texte-page

 

Mise à jour : Octobre 2011 Syndicat Mixte EDENN
31-32, quai de Versailles 44000 Nantes
contact
Webmestre Cédric Barguil
les solutions face aux cyanobactéries le suivi des cyanobacteries sur l'erdre